Quels sont les différents types de SCPI

Le SCPI ou Société Civile de Placement Immobilier est une société d’où les particuliers peuvent placer leur épargne dans l’immobilier et cela fait d’eux des associés. Il y a trois types de SCPI :

Le SCPI de rendement

Cette première forme de SCPI est uniquement dédiée aux placements immobiliers à des fins de location. Les biens pris en compte par le SCPI de rendement sont alors les locaux commerciaux et les bureaux. Le SCPI de rendement verse des revenues aux associés tous les trimestres de façon régulière. Les revenus dépendent des loyers et au prorata du nombre de parts détenues de chaque associé. Aussi, les divers frais (taxes, frais d’agence, etc.) doivent aussi être déduits des revenus.

Le SCPI de plus-value ou SCPI de valorisation

Contrairement au SCPI de rendement le SCPI de valorisation ne génère aucun revenu aux associés. Le principal objectif de cette seconde forme de SCPI est en fait de mettre en valeur le bien pour avoir une meilleure plus-value dans les années à venir. Elle convient alors pour un investissement dans des biens anciens ou encore des biens qui nécessitent encore des travaux. Toutefois, il est possible de bénéficier des coupons exceptionnels. Mais, c’est seulement une fois par an. En plus, le montant des coupons varie en fonction des travaux effectués. Lorsque les charges dépassent le placement, les associés ne reçoivent rien du tout. Par contre, ce placement est très bénéfique sur le long terme. Les biens du SCPI de plus-value sont des biens qui généralement profitent d’un excellent emplacement et très prisés par les investisseurs en viager ou encore en nue-propriété.

Le SCPI fiscal

Le SCPI fiscal a presque les mêmes caractéristiques que le SCPI de rendement. La seule différence c’est qu’il offre des avantages fiscaux, qui varient en fonction des biens, aux associés. Les avantages fiscaux du SCPI Malraux conviennent, par exemple, pour un investissement dans des biens anciens tandis que le SCPI Pinel convient pour un investissement dans le neuf. Il est à noter que les associés ne peuvent pas revendre ou quitter le SCPI fiscal sous peine de devoir resituer tous les avantages perçus à l’administration fiscale, avant la liquidation de la SCPI.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *